Conseils et Bons Plans

Qui sont les weekaways et quel est leur rythme de vie ? Nous les avons interrogés.

weekaway, train, départ au travail, actif, apparthotel, hôtel, chambre chez l'habitant, studio meublé, coliving, WeekAway
Qui sont les weekaways et quel est leur rythme de vie ? Nous les avons interrogés.

Depuis maintenant 2 ans, nous vous proposons une solution pour trouver un logement récurrent en semaine à proximité de votre bureau. Cette idée novatrice est née dans la tête de Marie, co-fondatrice de WeekAway. Amélie l’a rejoint quelques mois après en plein covid, convaincue de la pertinence de l’offre.
L’ambition de WeekAway, c’est en effet de faciliter le quotidien des actifs qui vivent dans une ville et travaillent dans une autre en leur proposant un 2nd chez soi en semaine : fini le canapé du copain, les réservations sans fin et à des prix fluctuants sur des plateformes de location saisonnière.
 

Qui sont les weekways ?

 

Être weekaway, navetteur, commuter, célibataires géographique, travailleur hybride, appelez-les comme vous voulez (nous, on a une préférence pour le 1er terme 😉) est un mode de vie de plus en plus adopté par des actifs, soit par choix personnel pour un meilleur équilibre de vie personnelle – vie professionnelle, soit lors d’une mobilité orchestrée par l’entreprise (mission ou recrutement extra-local, mutation, sans déménagement ou pas immédiatement).
Les 2 dernières années nous ont prouvé que le besoin était bien présent, et n’était pas un épiphénomène lié à la crise sanitaire mais bien une tendance de fond.
Mais ce marché est en constante évolution, aussi bien en termes de profils de weekaways, de régularité de retours au bureau : quelques jours chaque semaine, quelques jours par mois…, qu’en termes de logements : chambre chez l’habitant, studio meublé, colocation, coliving, flexliving ou encore share living.
Nous avons donc décidé il y a quelques semaines d’interroger nos membres weekaways, pour préciser encore leur profil et leur besoin.
Tour d’horizon des 1ères tendances (*) des répondants.

 

Tout d’abord, qui sont les weekaways qui ont répondu à notre questionnaire :

 

- 62% des weekaways qui ont bien voulu répondre sont des femmes, merci à elles !
- 75% ont entre 40 et 60 ans
- 37% sont salariés d’un grand groupe français (12,5% à l’international), 25% travaillent dans une PME ou ETI, le quart restant est freelance, indépendant ou fonctionnaire

 

Où travaillent-ils ?

 

A plus de 80%, leur bureau se trouve à Paris, et en Île de France, mais Lyon, Nantes, Strasbourg, et Bordeaux sont également cités.
Ils vivent dans toute la France, (Rennes, Bayonne, Montpellier, Bordeaux, Marseille.).

 

Depuis quand sont-ils weekaways ?

 

20% sont weekaways depuis plus de 2 ans, soit avant la crise sanitaire.
1/3 le sont depuis 6 mois à un an, et ¼ depuis moins de 6 mois, et 13% le sont depuis moins de 3 mois.

Pour 80% d’entre eux, il ne s’agit pas d’une situation temporaire, mais d’un choix personnel et familial pour un meilleur cadre de vie et équilibre vie personnelle et vie professionnelle.
Pour ceux dont la situation est temporaire, elle est dûe à une mobilité orchestrée par leur entreprise (mission extra locale ou dans l’attente d’un déménagement définitif).

 

A quelle régularité reviennent-ils au bureau ?

 

Plus de la moitié d’entre eux sont présents au bureau 3 jours par semaine, 20% y sont 2 jours par semaine, 13% sont présents 4 jours par semaine et le reste y est présent moins de 3 jours par semaine ou de manière irrégulière.

 

Et leur logement ?

 

Les 2/3 ont trouvé leur logement en quelques jours, et ont préféré un studio meublé à la chambre chez l’habitant qui représente tout de même 33% des logements choisis.

 

Qu’apprécient-ils de WeekAway ?

 

La spécificité de l’offre a été citée par plus de 56% d’entre eux : c’est-à-dire trouver un logement récurrent en semaine, à proximité de leur bureau, un logement récurrent où ils peuvent laisser des affaires au juste prix de leur temps d’occupation : bref leur 2nd chez eux sous forme de location longue durée à temps partiel.
La diversité des logements arrive en 2ème proposition : chez des particuliers : studio meublé, chambre chez l’habitant, mais aussi chez des professionnels : appart hôtel, coliving, shareliving etc…
Puis c’est la possibilité d’être mis en relation directement avec les propriétaires et de pouvoir échanger directement avec eux sur leur bien qui les intéresse.

 

Leurs attentes :

 

Une des premières attentes des weekaways est de pouvoir publier leur recherche sur le site pour pouvoir être contacté directement par les hébergeurs.
La 2nde est de pouvoir networker avec d’autres weekaways de la même ville : pouvoir se retrouver les soirs de présentiel autour d’un verre, ou pouvoir mieux découvrir la ville dans laquelle ils travaillent.
Nous travaillons ardemment sur ces 2 sujets, et espérons pouvoir vous donner de bonnes nouvelles très bientôt !

 

Quels enseignements ?

 

Ces premiers résultats montrent la diversité des situations, et des rythmes de retour au bureau.
Ce marché récent est en constante évolution.
Notre mission est de s’y adapter.
Nous continuerons à interroger régulièrement notre communauté, aussi bien les weekaways que les hébergeurs, afin de toujours mieux coller à vos besoins sur ce nouveau marché, et de la même façon, régulièrement nous vous rendrons compte de l’évolution des réponses.

 

 

Que vous soyez :
- En pleine réflexion sur ce mode de vie,
- Tout jeune weekaway
- Weekaway depuis un certain temps
- Ou hébergeur
Et que vous avez des remarques, suggestions, ou questions, n’hésitez pas à nous contacter : contact@weekaway.fr


Pour découvrir d’autres témoignages de weekaway : WeekAway, commuter ou célibataire géographique : Conseils et Bons Plans


Pour en savoir plus sur les avantages du logement à temps partiel pour un hébergeur : Hébergeur, hôtes, loueur de meublé, hôtels, chambres d'hôtes : Conseils et Bons Plans | WeekAway


Découvrez toutes nos annonces de logements en semaine : Annonces de logements à temps partiel quelques jours chaque semaine en France | WeekAway

 

 

(*) Il s’agit ici de tendances liées aux répondants et non d’une étude statistique

 

 

Illustration : WeekAway - Pexel - Unsplash