Conseils et Bons Plans

Louez votre chambre d’ami à un weekaway, un actif qui doit se loger près de son bureau régulièrement

louer chambre
Louez votre chambre d’ami à un weekaway, un actif qui doit se loger près de son bureau régulièrement

Comment faire pour louer sa chambre d’ami tout en pouvant accueillir ses enfants le week-end ? 
Comment contribuer à payer les charges de l’appartement sans les contraintes d’un colocataire à temps plein ?

Qui sont ces weekaways qui cherchent à se loger près de leur bureau et comment se passe la cohabitation ou la location partagée ?
De nombreux propriétaires ont une chambre d’ami ou un pied à terre occupés quelques week-end ou durant les vacances scolaires lorsque les enfants ou petits-enfants reviennent. Or il existe un public intéressé par une location dans la durée quelques jours chaque semaine. Ce sont des actifs célibataires géographiques qui ne vivent pas à proximité de leur lieu de travail et doivent y revenir régulièrement. A la recherche d’un pied à terre en semaine, ils sont la solution pour les propriétaires de logements sous occupés en semaine, l’occasion de générer des revenus complémentaires.

 

Découvrez les témoignages de Pierre, Viviane, Claire … qui louent une chambre ou un studio à un weekaway.
 

Pierre, retraité, a gardé son appartement à Paris pour recevoir ses enfants et petits-enfant les week-end

 

Pierre et Mathilde, 70 ans tous les deux, sont des retraités très actifs qui partagent leur vie entre Paris et sa maison en Vendée. Ils ont gardé leur appartement familial à Paris pour continuer d’accueillir leurs enfants et petits-enfants les week-ends et durant certaines vacances scolaires. Ils apprécient la vie culturelle à Paris et n’envisagent pas de ne plus y avoir un pied à terre. Leurs revenus ayant fortement diminué maintenant qu’ils ont complètement cessé toute activité professionnelle, ils ont proposé leur chambre d’ami en location en semaine sur www.weekaway.fr.
Leur locataire est ainsi un actif peu présent dans la journée et jamais là le week-end. Cette location flexible intéresse tout particulièrement Pierre et Mathilde qui y voient le moyen de payer leurs charges et ainsi de conserver ce lieu auquel ils sont si attachés, leurs enfants y ont grandi et ils connaissent par cœur son quartier et ses petits commerces.

 

« Je n’aurais jamais pensé à louer ma chambre d’ami car je ne souhaitais pas avoir une personne à temps plein à la maison, d’autant que nous y sommes Mathilde et moi beaucoup durant la journée. Mais, un actif, 2 jours par semaine est très peu contraignant. WeekAway nous a fait réfléchir et donné envie de tester, d’autant qu’il s’agit d’une mise en relation permettant de rencontrer notre futur locataire. Aujourd’hui nous logeons Jérôme qui vit à Nantes et travaille au siège d’une grande banque au centre de Paris. Nous avons trouvé le bon équilibre de cohabitation, Jérôme a les clés ce qui nous donne une grande liberté. Nous dinons régulièrement ensemble, une belle rencontre à tous points de vue. Sans compter le fait que le loyer nous permet d’arrondir les fins de mois, de contribuer aux frais de l’appartement, et ainsi de pouvoir conserver ce lieu familial.»

 


Viviane, veuve, vit dans une grande maison proche du centre de Bordeaux. 

 

Viviane a récemment perdu son mari. Elle souhaite rester dans sa maison qui est dans la famille depuis longtemps et qu’elle apprécie énormément. Ses enfants, qui sont à Paris, reviennent régulièrement la voir le week-end et à certaines périodes de vacances. Viviane a étudié différentes solutions pour louer une partie de son appartement mais cela n’a jamais fonctionné car elle ne souhaitait pas une personne à temps plein. Elle a accueilli des étudiants mais il y avait trop de mouvements, des amis qui passaient… Accueillir un actif qui vient travailler à Bordeaux la semaine s’est avéré être la solution idéale : Anne habite à Toulouse et vient 3 jours chaque semaine à son bureau à Bordeaux. Elle a étudié différentes formules pour se loger y compris la location à temps plein d’un studio meublé mais cela n’avait pas de sens pour une occupation à temps partiel. La solution d’une chambre chez Viviane s’est avérée être la formule idéale : Anne bénéficie ainsi d’une grande chambre avec sa salle de bain attenante et ses toilettes privatives. Elle a accès à la cuisine où Viviane lui a libéré une étagère pour lui permettre de laisser son thé ainsi que quelques provisions pour son petit déjeuner et diner.
Anne rentre chez elle le week-end et s’est arrangée avec Viviane pour libérer la chambre les quelques fois où ses enfants viennent en particulier à Noël, ce qui ne lui pose pas de problème étant elle-même en vacances. Cela fait 6 mois qu’Anne loge chez Viviane et tout se passe pour le mieux. Anne constate qu’elle n’aurait jamais pu louer un logement entier aussi agréable, d’autant que Viviane est souvent absente, et Viviane est ravie d’avoir un complément de revenu régulier qui lui permet de rester chez elle.

 

« Je suis ravie d’avoir Anne à la maison chaque semaine. C’est une présence très agréable tout en étant très peu contraignant. Elle part tôt le matin et rentre tard le soir, très discrète elle passe juste dans la cuisine pour faire réchauffer son repas. Nous prenons de temps en temps un verre ensemble. Nous organisons les plannings à l’avance et quand je reçois mes petits-enfants elle s’organise autrement, sachant que c’est exceptionnel et que souvent cela tombe sur des périodes où elle aussi est en vacances. Sans cette formule cela aurait été beaucoup plus difficile pour moi de rester dans cette maison. J’ai une autre chambre disponible, je pense à la mettre en location prochainement sur WeekAway qui a ma connaissance est le seul site qui permet de rencontrer ce type de locataire»
 

 

Claire et Christian, parents de Louis parti faire ses études à Lille.

 

Claire et Christian ont 3 enfants et vivent à Levallois Perret. Leur fils ainé Louis est parti à Lille pour son école d’ingénieur et ne rentre que certains week-ends. Afin de payer le logement de Louis près de son école, ses parents ont étudié différentes possibilités de location de sa chambre en semaine. Ils ont finalement opté pour une location longue durée à temps partiel à une personne qui vit en province et vient travailler à Paris. Ils ont déposé leur annonce sur www.weekaway.fr et trouvé leur locataire : ils hébergent depuis le début de l’année scolaire Henri qui a quitté Paris avec sa femme et ses enfants pour s’installer à Angers, sa ville d’origine. Grâce au travail hybride mis en place par son cabinet de conseil, Henri peut combiner télétravail et présentiel quelques jours chaque semaine. Ses jours au bureau ne sont pas fixes, cela dépend de l’activité et des rendez-vous clients. Ils se sont mis d’accord sur un forfait mensuel sur une base de 10 nuitées à répartir sur le mois. Cette formule souple convient à tous, Henri les prévenant d’une semaine à l’autre de ses jours de présence et bien sûr il n’y a jamais de nuitées les vendredi, samedi ou dimanche. Ce loyer permet de couvrir une bonne partie dess frais de Louis à Lille ce qui satisfait tout le monde.

 

« Nous sommes très heureux que Louis ait intégré Centrale Lille mais cela reste une charge pour nous. Sa chambre étant libre en semaine, il nous a paru évident de la louer mais nous souhaitions absolument à ce quelle soit libérée le week-end, Louis revenant régulièrement. Avec Henri nous avons trouvé le bon équilibre, chacun y trouve son compte et la formule est très adaptée. Il a sa chambre, l’accès au wifi et peut s’il le souhaite diner avec nous. Mais cela est rare car il rentre souvent tard du bureau. »
 

 

Sophie qui vit à Lyon mais travaille à Paris en semaine

 

Sophie vient d’être nommée DRH d’une start-up basée à Paris. Le mix télétravail - présentiel lui permet de combiner 2 jours de télétravail chez elle à Lyon et 3 jours au bureau à Paris. C’est la raison pour laquelle elle a accepté ce poste car elle ne voulait pas pas déménager à Paris : elle ne souhaitait pas quitter ses amis et sa famille. Son appartement à Lyon étant libre en semaine elle l’a loué à Laetitia qui, elle, habite Marseille et travaille à Lyon. 
Cette location finance ainsi en grande partie la chambre que Sophie loue à Paris 2 nuits par semaine. Sophie et Laetitia se sont organisées pour occuper l’appartement de Sophie en alternance : Laetitia a une penderie pour elle dans laquelle elle laisse des affaires, la femme de ménage passe régulièrement entre les 2 occupantes mais d’elles-mêmes elles passent un coup d’éponge en partant. Une contrainte très minime par rapport au bénéfice d’avoir un appartement tout équipé pour elle toute seule.

 

« Ce poste me plaisait beaucoup mais je ne me voyais pas partir m’installer à Paris. Heureusement que l’entreprise a signé un accord télétravail qui permet de m’organiser avec mes équipes. Nous avons décidé de venir au bureau du lundi au mercredi et de passer les jeudi et vendredi en télétravail. Cela se passe très bien. Mais il a fallu m’organiser pour me loger les lundi et mardi à Paris. C’est un budget et une charge mentale. Heureusement j’ai trouvé une chambre chez l’habitant à proximité de mon bureau et à Lyon j’ai pu louer mon appartement à Laetitia les mêmes jours, réduisant ainsi considérablement les coûts de déplacement. Je n’aurais jamais pu prendre ce poste sans cette formule de location de mon appartement à Lyon et je fais entièrement confiance à Laetitia qui a de son côté tout intérêt à ce que cela se passe bien. Merci WeekAway ;-) »

 

 

Jean qui louait jusqu’à présent une chambre à des touristes

 

Jean vit au cœur de Paris et son appartement plait beaucoup : cela fait maintenant quelques années qu’il a publié une annonce sur airbnb et qu’il accueille régulièrement des touristes. Cette formule est pratique mais contraignante et, même s’il est très heureux de rencontrer à chaque fois des nouvelles personnes, Jean s’est lassé de devoir faire découvrir à chaque fois l’appartement, le quartier… sans oublier le fait qu’il doit systématiquement être là pour accueillir ses hôtes ce qui peut devenir une vraie contrainte, d'autant que ce sont souvent les week-ends qui sont réservés par les touristes. Cette année Jean a opté pour une autre formule :  il a trouvé un locataire qui vit dans une ville et travaille dans une autre grâce à www.weekaway.fr, il loue sa chambre à Maxime qui habite à Dijon et vient travailler à Paris chaque semaine. Ainsi a-t-il des revenus réguliers et garantis chaque mois, avec une vraie souplesse.

 

« Depuis quelques années je loue ma chambre sur airbnb, , de belles rencontres mais aussi beaucoup de contraintes : être présent lors des arrivées parfois tardives, présenter la chambre à chaque fois ainsi que les règles de vie et le quartier… A la longue je me suis lassé sans compter le fait que je perds ma liberté, que je dois anticiper mes séjours hors de Paris… Louer cette chambre à Maxime a complètement changé mon mode de fonctionnement. Comme il revient chaque semaine et que je lui fais confiance je lui laisse les clés de l’appartement, ce qui nous permet chacun d’aller et venir à notre guise. Et si j’en ai besoin, je peux louer la chambre le week-end sur airbnb ! »

 

 

Marie, propriétaire d’une chambre d’hôtes à côté de Nantes cherche à optimiser son taux de remplissage en semaine

 

La chambre d’hôtes de Marie ne désemplit pas le week-end, à partir du jeudi jusqu’au dimanche mais c’est beaucoup plus difficile en semaine. Ses chambres restent souvent vides et Marie cherchait une solution pour trouver des clients réguliers quitte à leur faire une offre préférentielle. Marie a publié une annonce sur WeekAway et a été contactée par Matthieu qui vient d’être embauché à Nantes dans une belle entreprise mais ne souhaite pas déménager tant qu’il n’a pas terminé sa période d’essai. Il s’est engagé auprès de Marie pour une période de 6 mois du lundi au jeudi matin. Marie lui permet de laisser des affaires dans un casier qu’elle a au sous-sol ce qui permet à Matthieu de voyager léger. Il y passe de temps en temps le week-end avec sa femme pour chercher leur futur point de chute.

 

« WeekAway m’a permis de résoudre mon problème de taux d’occupation en semaine et avec Matthieu j’ai une vraie visibilité pour cette chambre tant du point de vue financier que temps passé . Je vais mettre d’autres chambres sur le site tout en en gardant 2 en court séjour. Cette formule est très pratique et se combine très bien avec les réservations que je peux avoir via les plateformes classiques. »
 

 

Nicolas, papa divorcé qui accueille ses enfants une semaine sur 2

 

Nicolas a ses enfants adolescents en garde alternée une semaine sur deux. Leurs chambres sont vides une semaine sur deux et cela représente un coût important pour Nicolas qui tient à les recevoir dans de bonnes conditions, qu’ils se sentent chez eux. Nicolas a connu WeekAway par un collègue qui est lui-même weekaway mais revient chaque semaine. Il a tout de même publié une annonce sans trop y croire son rythme étant contraignant. Il ne pensait pas avoir de retour mais a rapidement rencontré Julien qui vient à son bureau une semaine sur deux. Il a fallu au début caler les agendas pour que les semaines coïncident et depuis tout se passe pour le mieux. 

 

« Je ne pensais vraiment pas que mon offre de location une semaine sur deux pourrait trouver preneur mais je ne suis rendu compte qu’avec le télétravail il y a des demandes de logements très variées. J’ai reçu plusieurs réponses à mon annonce et le match s’est fait avec Julien avec lequel nous avons pu accorder nos dates. Cela me soulage financièrement car un grand appartement vide la moitié du temps est un vrai investissement. »
 

 

Romain, 30 ans, en coloc avec 3 amis a trouvé sur WeekAway la possibilité de louer le séjour en semaine

 

Romain a organisé une colocation d’actifs avec Jérémy et Charles. Ils louent un bel appartement de 3 chambres, un double séjour et une grande cuisine où il est possible de diner. Les frais de location restent élevés et ils ont réfléchi à louer le séjour à un 4è colocataire. Problème : cela leur fait perdre cette pièce commune qu’ils utilisent avant tout le week-end. En découvrant WeekAway ils ont tout de suite pensé à l’opportunité de louer leur séjour en 4è chambre en semaine et la récupérer en tant que séjour le week-end. En accord avec leur propriétaire, ils ont proposé un tarif adapté qui a tout de suite convenu à Erwann qui avait un petit budget et peinait à trouver une solution de logement en semaine près de son bureau. Ils sont mêmes devenus amis et passent de belles soirées ensemble.

 

« Nous adorons cet appartement mais une fois le loyer payé il ne nous restait plus rien. Louer le séjour à Erwann nous permet de couvrir les charges ce qui est bienvenu. En plus c’est devenu un copain et nous allons passer un week-end chez lui en Bretagne prochainement. Il faudrait faire connaitre cette formule flexible à d’autres coloc »
 

 

Si vous aussi, vous avez une chambre d’ami, ou un pied à terre disponible en semaine, louez-le à un weekaway, cet actif, célibataire géographique, qui vit dans une ville et travaille dans une autre, par choix personnel pour un meilleur cadre de vie, ou dans le cadre de son activité professionnelle : un locataire récurrent présent uniquement 2 ou 3 soirs chaque semaine et jamais le week-end. Une location flexible qui vous permet un revenu récurrent pour payer vos charges, conserver votre logement familial ou participer aux études de votre enfant. 

>> En savoir plus sur la location longue durée à temps partiel 

 

Vous pouvez d’ores et déjà publier gratuitement votre offre : décrivez votre logement, les équipements et les jours fixes pendant lesquels vous souhaitez le louer, et n’oubliez pas de mettre quelques photos : les weekaways intéressés vous contactent directement via la messagerie de la plateforme. 

>> Publier mon offre de logement disponible en semaine 

 

Nous proposons également un contrat bail spécifique à la location longue durée à temps partiel :
>> En savoir plus sur le contrat bail spécifique à la location longue durée à temps partiel

 

 

WeekAway ne prend pas de commission sur les loyers.
Le paiement des loyers ne se fait pas sur la plateforme mais directement entre l’hébergeur et le locataire. Contactez-nous si vous souhaitez une garantie locative supplémentaire : contact@weekaway.fr

Toute demande de caution ou de loyer avant la signature du bail est illégale.
 

 

Photo de Sandra Rei provenant de Pexels