Conseils et Bons Plans

Quitter Paris : 20% des cadres franciliens regardent des offres d’emploi en région

toits de paris - pollution - déménager
Quitter Paris : 20% des cadres franciliens regardent des offres d’emploi en région

Quitter Paris, un sujet d’actualité pour de nombreux cadres franciliens, en particulier les plus de 35 ans qui, après une première expérience et désormais chefs de famille, cherchent plus d’espace, un meilleur cadre de vie. Du rêve à l’action, un pas que prennent de plus en plus de cadres saturés après 3 confinements. La possibilité de faire du télétravail quelques jours chaque semaine ouvre de nouvelles opportunités permettant de déconnecter lieu de vie et lieu de travail. 

Les cadres franciliens cherchent activement des postes en région

 

Depuis des années, le baromètre Cadremploi met en avant l’envie de quitter Paris exprimée par près de 80% des cadres franciliens avec pour motif principal : la recherche d’un meilleur cadre de vie avec des logements plus grands, l’envie d’une vie moins stressée et le ras le bol de transports saturés.

Si ce chiffre reste stable d’une année sur l’autre, le dernier baromètre met en avant une accélération des recherches de postes de cadre en région avec une hausse de 30% au mois de mars 2021 par rapport à mars 2020 : 20% des cadres franciliens consultent des annonces en région !

Donnée intéressante : ce sont surtout les cadres expérimentés, âgés de 35 ans et plus qui cherchent à partir. Avec une famille et des jeunes enfants, la vie parisienne n’est plus la même, tout est plus compliqué pour organiser des activités, des sorties. Ils sont deux fois plus nombreux que les plus jeunes qui viennent démarrer leur carrière à Paris, avant de chercher à repartir en région.

 

Après 3 confinements, les franciliens cherchent plus que jamais à changer de mode de vie, à la recherche de verdure et d’espaces. Certains ont même découvert qu’il y avait une vie en dehors de Paris « On nous a prêté une maison lors du 1er confinement au printemps 2020 et nous avons découvert la vie au grand air, le plaisir d’avoir un jardin. Depuis notre retour à Paris nous préparons notre projet de partir en province, à priori Annecy ou Bordeaux, des destinations très différentes mais qui nous font rêver. Nous étudions les possibilités d’y travailler » nous raconte Jennifer A, maman de 2 jeunes enfants, parisienne de naissance qui jusqu’à présent ne s’était jamais poser la question de quitter Paris.

 

Plébiscité, le travail hybride permettant 2 jours de télétravail ouvre de nouvelles possibilités

 

Selon un rapport publié par l’APEC, le télétravail constitue un critère clé lors d’une recherche d’emploi pour 70% des cadres et les entreprises qui ne le proposeront pas perdront en attractivité. La crise sanitaire a été l’occasion d’une profonde réflexion sur leurs priorités pour 57 % des cadres, avec un niveau atteignant 70 % chez les moins de 35 ans.

Dans ce contexte de recherche d’une meilleure qualité de vie, d’un meilleur équilibre de vie professionnelle vie personnelle, de plus de sens, les transitions professionnelles pourraient évoluer par rapport à ce qui a existé jusqu’à présent avec des choix de carrière inattendus.

Les nouvelles façons de travailler avec la multiplication des accords sur le télétravail permettant de combiner 2 jours de télétravail et 3 jours en présentiel sont l’occasion de voir les choses différemment : il n’est pas rare de voir des cadres s’installer en région tout en conservant leur poste à Paris.

Dès lors, avec des offres de logement récurrent à temps partiel telles que proposées par WeekAway, il est facile de déconnecter son lieu de vie de son lieu de travail.

WeekAway est en effet la 1ère plateforme qui s'adresse aux actifs en mobilité récurrente : nous vous proposons des solutions de logements pour vos passages hebdomadaires à Paris (ou dans toute la France) près de votre bureau les jours où vous êtes en présentiel.

 

Travailler à Bordeaux, Nantes ou Lyon, les villes les plus recherchées sont les mieux desservies par le TGV 


Les départements les plus recherchés sont La Gironde (Bordeaux), la Loire Atlantique (Nantes) et le Rhône (Lyon). Très bien desservies par le TGV, ces agglomérations sont aussi parmi les villes les plus attractives des différents baromètres publiés ces derniers mois. 

La grande majorité des conjoints de cadres étant eux même cadres, il reste difficile de trouver 2 emplois dans une même ville. Si l’un trouve sur place, l’autre peut garder son poste dans sa ville d’origine en devenant weekaway (célibataire géographique, commuter longue distance, …). Un mode de vie facilité par la possibilité de faire 2 jours de télétravail par semaine, limitant ainsi les déplacements et permettant d’habiter plus loin, tant que la ville est bien desservie par le TGV. 


Si vous avez le projet de vivre et travailler dans 2 villes différentes, et si vous êtes en pleine réflexion sur ce mode de vie, si vous vous interrogez sur la vie entre 2 villes, comment l’organiser, quelles solutions y a-t-il notamment pour se loger : contactez-nous !

 

 

Photo by Nil Castellví on Unsplash