Conseils et Bons Plans

En 2022, c’est décidé : je change de région tout en conservant mon job

En 2022, c’est décidé : je change de région tout en conservant mon job

Cela fait 2 ans qu’ils y pensent, mais ils n’ont pas osé sauter le pas. Ils ont vu des collègues partir s’installer dans une autre région, des amis avoir une organisation partagée entre une résidence principale et une résidence semi principale, des voisins quitter leur emploi sans forcément en avoir trouvé un dans leur nouvelle ville ou cherchant une totale reconversion autour de la nature, de la permaculture… Mais eux n’ont pas envie de quitter leur poste, ils aiment leur job, ils en ont besoin ou n’ont pas l’intention de mettre une croix leur carrière professionnelle.
Mais ils rêvent de choisir leur lieu de vie indépendamment de leur lieu de travail. Et aujourd’hui, en 2022, les planètes s’alignent :  il est plus que jamais possible de vivre dans une ville et travailler dans une autre tout en respectant l’équilibre de vie familiale.

travail hybride blablacar

 

Envie d’un meilleur cadre de vie, recherche de nature et d’espace, souci de ne pas élever ses enfants en ville…

 

La crise sanitaire et ses confinements ou quasi-confinements successifs ont conduit beaucoup d’entre nous à revoir nos priorités et nos valeurs, à porter un nouveau regard sur le monde, à être en quête du sens de notre vie, à chercher un meilleur cadre de vie pour notre famille.

Si certains n’ont pas trop mal vécu cette période, d’autres en ont souffert : logement exigüs, télétravail dans un petit espace avec les enfants autour, difficulté à séparer vie personnelle de vie professionnelle en restant dans le même lieu, impossibilité de sortir les enfants, ras le bol du parc, du jardin public… 

 

Le télétravail a permis de réaliser combien les trajets quotidiens domicile-bureau, parfois de plus d’une heure, étaient pesants, que travailler une partie de la semaine à la maison apportait de véritables bénéfices sur le plan familial, pouvoir aller chercher ses enfants à l’école, être là plus tôt le soir, faire du sport plus facilement, régler des problèmes quotidiens autrement que le week-end.

Pour certains, le confinement a parfois été l’occasion de passer du temps à la campagne, dans sa résidence secondaire ou sa ville d’origine (rappelons que près de 3 parisiens sur 4 sont des provinciaux), les souvenirs d’enfance à la campagne, dans une maison avec jardin, dans une petite ville d’où on peut s’échapper facilement ont rejailli. Le bord de mer certes mais aussi la montagne, la campagne, tout ce qui touche à la nature…


Les petites villes, délaissées jusqu’à peu, ont retrouvé de l’attractivité, des maisons qui ne se vendaient pas depuis des mois voire des années sont parties en quelques semaines. Le prix de l’immobilier grimpe partout en France en particulier celui des maisons avec jardin. A Paris, au contraire, on note une baisse du prix de grands appartements familiaux, surtout s’ils sont sombres ou mal agencés, au profit de maisons en banlieue, grande banlieue mais aussi en région.

 

 

Les accords de télétravail apportent un cadre qui permet d’organiser sa vie

 

Depuis septembre 2021, les accords télétravail se multiplient en grande majorité sous forme hybride combinant 2 jours en télétravail et 3 jours au bureau. Si certaines entreprises « méfiantes » ou « frileuses » imposent des jours de télétravail type mardi / jeudi, la majorité s’oriente vers une certaine flexibilité laissant aux managers le soin d’organiser les jours de présence de leurs équipes.
Dès lors, avec 2 jours de télétravail, il n’est plus nécessaire de vivre à proximité de son bureau. 

 

Certains avaient sauté le pas sans attendre : l’ANDHR a constaté que parmi ses adhérents, 1 DRH sur 3 a constaté que des collaborateurs avaient déménagé suite au 1er confinement en 2020, en septembre 2021, on a recensé près de 18 000 élèves en moins en Île de France soit 2 fois plus qu’attendu. 

 

Que va-t-il se passer en 2022, maintenant que les entreprises ont clarifié leur position par rapport au télétravail, que les organisations en mode hybride vont devenir pérennes, et que tout un éco-système s’est mis en place pour faciliter l’installation en région, accompagner le choix d’une destination, faciliter les transports, et organiser sa vie les jours de présence au bureau ?

 

 

Tout un éco-système se met en place pour permettre à chacun de choisir son lieu de vie indépendamment de son lieu de travail

 

Jusqu’à présent, quitter une grande ville comme Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Marseille…  demandait une certaine organisation :
-    Choisir sa nouvelle ville de résidence, 
-    Organiser ses allers-retours pour retourner au bureau, 
-    Et surtout trouver un logement à proximité du bureau : le confort d’un logement identique, , sans réservation à renouveler chaque semaine ni surprise de prix fluctuant d’une semaine à l’autre, 
Bref un véritable casse-tête, une charge mentale qui s’ajoute à un quotidien professionnel déjà bien chargé.

 

Or de nombreux services émergent pour accompagner cette mobilité : les régions multiplient les actions pour faire découvrir leur territoire avec des campagnes publicitaires dans le métro parisien, une forte présence dans les salons type « Salon du travail et mobilité professionnelle », des programmes d’accueil pour faire découvrir le territoire, faciliter l’installation, la mise en relation avec des agences immobilières locales.


Des sites tels que Vivrovert accompagnent le choix d’une région, avec un outil d’aide à la décision selon vos critères (nature, soleil, environnement, proximité gare…)


De son côté la SNCF a lancé son offre Max Actif permettant de voyager en illimité du lundi au jeudi entre 2 destinations, une offre qui cible les actifs qui vivent dans une ville et travaillent dans une autre. 


Les espaces de coworking se multiplient y compris dans les zones rurales pour permettre de ne pas rester isolé les jours de télétravail. Certains commencent à proposer des packs télétravail de 2 à 3 jours par semaine.


WeekAway, pour sa part, propose des offres de logements en semaine à proximité du bureau, véritable second chez soi  à temps partiel dans lequel il est possible de laisser des affaires. Accessible sur www.weekaway.fr ou à travers un accompagnement personnalisé, ce service séduit un nombre croissant d’actifs qui vivent dans une ville et travaillent dans une autre.


WeekAway propose plus de 500 logements disponibles en semaine dans toute la France : studio meublé, coliving, appart hôtel, chambre d’hôtes, flexliving, ou en colocation et ce, sans commission sur les loyers.

 

Alors qu’attendez-vous pour changer de vie, vivre enfin là où vous le souhaitez tout en conservant votre emploi ? La bi-résidence n’est plus un épiphénomène, c’est maintenant une vraie tendance de fond.

 

Devenez weekaway, célibataire géographique ou encore commuter ! 
Avec WeekAway, vivre dans une ville, et travailler dans une autre devient facile.

 

>> Découvrez toutes nos annonces de logements en France

>> Plus d’infos sur les services proposés par WeekAway
 

 

 

Photo by HiveBoxx on Unsplash